Le Corbeau et le Renard

Les fables de La Fontaine
Partager sur Facebook

Maître Corbeau sur un arbre perché,
Tenait en son bec un fromage.
Maître Renard par l’odeur alléché
Lui tint à peu près ce langage :
Et bonjour, Monsieur du Corbeau.

Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau !
Sans mentir, si votre ramage
Se rapporte à votre plumage,
Vous êtes le Phenix des hôtes de ces bois.
À ces mots le Corbeau ne se sent pas de joie :
Et pour montrer sa belle voix,
Il ouvre un large bec, laisse tomber sa proie.
Le Renard s’en saisit, et dit : Mon bon Monsieur,
Apprenez que tout flatteur
Vit aux dépens de celui qui l’écoute.
Cette leçon vaut bien un fromage sans doute.
Le Corbeau honteux et confus
Jura, mais un peu tard, qu’on ne l’y prendrait plus.

Fable suivante

Autres fables du même auteur

Le Renard et les Raisins
Certain Renard gascon, d’autres disent normand,Mourant presque de faim, vit au haut d’une treilleDes raisins mûrs apparemment,Et couverts d’une peau vermeille.Le galant en eût fait volontiers un repas ;Mais comme il n’y pouvait atteindre…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
L’Âne chargé d’éponges et l’Âne chargé de sel
Un Ânier, son Sceptre à la main,Menait en Empereur RomainDeux Coursiers à longues oreilles.L’un d’éponges chargé marchait comme un Courrier ;Et l’autre se faisant prierPortait, comme on dit, les bouteilles.Sa charge était de sel. Nos…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Le Héron
Un jour, sur ses longs pieds, allait, je ne sais où,Le Héron au long bec emmanché d’un long cou :Il côtoyait une rivière.L’onde était transparente ainsi qu’aux plus beaux jours ;Ma commère la Carpe y faisait mille toursAvec le Brochet son…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
L’Homme qui court après la Fortune et l’Homme qui l’attend dans son lit
Qui ne court après la Fortune ?Je voudrais être en lieu d’où je pusse aisémentContempler la foule importuneDe ceux qui cherchent vainementCette fille du Sort, de royaume en royaume,Fidèles courtisans d’un volage fantôme.Quand ils sont…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Le Singe
Il est un Singe dans ParisÀ qui l’on avait donné femme :Singe en effet d’aucuns maris,Il la battait. La pauvre dameEn a tant soupiré, qu’enfin elle n’est plus.Leur fils se plaint d’étrange sorte,Il éclate en cris superflus :Le père en…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Plus de Fables