L’Enfant et le Maître d’école

Les fables de La Fontaine
Partager sur Facebook

Dans ce récit je prétends faire voir
D’un certain sot la remontrance vaine.
Un jeune enfant dans l’eau se laissa choir,
En badinant sur les bords de la Seine.
Le Ciel permit qu’un saule se trouva
Dont le branchage, après Dieu, le sauva.
S’étant pris, dis-je, aux branches de ce saule ;
Par cet endroit passe un Maître d’école.
L’Enfant lui crie : Au secours, je péris.
Le Magister se tournant à ses cris,
D’un ton fort grave à contre-temps s’avise
De le tancer. Ah le petit babouin !
Voyez, dit-il, où l’a mis sa sotise !
Et puis prenez de tels fripons le soin.
Que les parents sont malheureux, qu’il faille
Toujours veiller à semblable canaille !
Qu’ils ont de maux, et que je plains leur sort !
Ayant tout dit, il mit l’enfant à bord.
Je blâme ici plus de gens qu’on ne pense.
Tout babillard, tout censeur, tout pédant,
Se peut connaître au discours que j’avance :
Chacun des trois fait un peuple fort grand ;
Le Créateur en a béni l’engeance.
En toute affaire ils ne font que songer
Aux moyens d’exercer leur langue.
Hé, mon ami, tire-moi de danger :
Tu feras après ta harangue.

Fable suivante

Autres fables du même auteur

Le Soleil et les Grenouilles
Aux noces d’un tyran tout le peuple en liesseNoyait son souci dans les pots.Ésope seul trouvait que les gens étaient sotsDe témoigner tant d’allégresse.Le Soleil, disait-il, eut dessein autrefoisDe songer à l’hyménée.Aussitôt on ouït,…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
L’Oracle et l’Impie
Vouloir tromper le ciel, c’est folie à la terre ;Le dédale des cœurs en ses détours n’enserreRien qui ne soit d’abord éclairé par les Dieux.Tout ce que l’homme fait, il le fait à leurs yeuxMême les actions que dans l’ombre il croit…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
La Chatte métamorphosée en femme
Un homme chérissait éperdument sa Chatte ;Il la trouvait mignonne, et belle, et délicate ;Qui miaulait d’un ton fort doux.Il était plus fou que les fous.Cet Homme donc par prières, par larmes,Par sortilèges et par charmes,Fait tant qu’il…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Le Loup, la Mère et l’Enfant
Ce Loup me remet en mémoireUn de ses compagnons qui fut encore mieux pris :Il y périt. Voici l’histoire :Un villageois avait à l’écart son logis.Messire Loup attendait chape-chute à la porte ;Il avait vu sortir gibier de toute…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Le Chêne et le Roseau
Le Chêne un jour dit au Roseau :Vous avez bien sujet d’accuser la Nature.Un Roitelet pour vous est un pesant fardeau.Le moindre vent qui d’aventureFait rider la face de l’eauVous oblige à baisser la tête :Cependant que mon front au…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Plus de Fables