Jupiter et le Passager

Les fables de La Fontaine
Partager sur Facebook

Oh ! combien le péril enrichirait les Dieux,
Si nous nous souvenions des voeux qu’il nous fait faire !
Mais, le péril passé, l’on ne se souvient guère
De ce qu’on a promis aux Cieux ;
On compte seulement ce qu’on doit à la terre.
« Jupiter, dit l’impie, est un bon créancier :
Il ne se sert jamais d’huissier.
– Eh ! qu’est-ce donc que le tonnerre ?
Comment appelez-vous ces avertissements ? »
Un Passager, pendant l’orage,
Avait voué cent boeufs au vainqueur des Titans.
Il n’en avait pas un : vouer cent éléphants
N’aurait pas coûté davantage.
Il brûla quelques os quand il fut au rivage :
Au nez de Jupiter la fumée en monta.
« Sire Jupin, dit-il, prends mon voeu ; le voilà :
C’est un parfum de boeuf que Ta Grandeur respire.
La fumée est ta part : je ne te dois plus rien. »
Jupiter fit semblant de rire ;
Mais, après quelques jours, le dieu l’attrapa bien,
Envoyant un songe lui dire
Qu’un tel trésor était en tel lieu. L’homme au voeu
Courut au trésor comme au feu.
Il trouva des voleurs ; et, n’ayant dans sa bourse
Qu’un écu pour toute ressource,
Il leur promit cent talents d’or,
Bien comptés, et d’un tel trésor :
On l’avait enterré dedans telle bourgade.
L’endroit parut suspect aux voleurs ; de façon
Qu’à notre prometteur l’un dit : « Mon camarade,
Tu te moques de nous ; meurs, et va chez Pluton
Porter tes cent talents en don. »

Fable suivante

Autres fables du même auteur

Daphnis et Alcimadure
Aimable fille d’une mèreÀ qui seule aujourd’hui mille coeurs font la cour,Sans ceux que l’amitié rend soigneux de vous plaire,Et quelques-uns encore que vous garde l’amour ;Je ne puis qu’en cette préfaceJe ne partage entre elle et vousUn…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Le Loup et les Bergers
Un Loup rempli d’humanité(S’il en est de tels dans le monde)Fit un jour sur sa cruauté,Quoiqu’il ne l’exerçât que par nécessité,Une réflexion profonde.« Je suis haï, dit-il ; et de qui ? de chacun.Le loup est l’ennemi commun :Chiens,…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
La Fille
Certaine fille, un peu trop fièrePrétendait trouver un mariJeune, bien fait et beau, d’agréable manière,Point froid et point jaloux : notez ces deux points-ci.Cette fille voulait aussiQu’il eût du bien, de la naissance,De l’esprit, enfin…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
L’Aigle, la Laie et la Chatte
L’Aigle avait ses petits au haut d’un arbre creux.La Laie au pied, la Chatte entre les deux ;Et sans s’incommoder, moyennant ce partage,Mères et nourrissons faisaient leur tripotage.La Chatte détruisit par sa fourbe l’accord.Elle grimpa…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Le Berger et la Mer
Du rapport d’un troupeau, dont il vivait sans soinsSe contenta longtemps un voisin d’Amphitrite.Si sa fortune était petite,Elle était sûre tout au moins.À la fin les trésors déchargés sur la plage,Le tentèrent si bien qu’il vendit son…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Plus de Fables