Le Torrent et la Rivière

Les fables de La Fontaine
Partager sur Facebook

Avec grand bruit et grand fracas
Un torrent tombait des montagnes :
Tout fuyait devant lui ; l’horreur suivait ses pas ;
Il faisait trembler les campagnes.
Nul voyageur n’osait passer
Une barrière si puissante ;
Un seul vit des voleurs ; et se sentant presser,
Il mit entre eux et lui cette onde menaçante.
Ce n’était que menace et bruit sans profondeur :
Notre homme enfin n’eut que la peur.
Ce succès lui donnant courage,
Et les mêmes voleurs le poursuivant toujours,
Il rencontra sur son passage
Une rivière dont le cours
Image d’un sommeil doux, paisible, et tranquille,
Lui fit croire d’abord ce trajet fort facile :
Point de bords escarpés, un sable pur et net.
Il entre ; et son cheval le met
À couvert des voleurs, mais non de l’onde noire :
Tous deux au Styx allèrent boire ;
Tous deux, à nager malheureux,
Allèrent traverser, au séjour ténébreux,
Bien d’autres fleuves que les nôtres.
Les gens sans bruit sont dangereux :
Il n’en est pas ainsi des autres.

Fable suivante

Autres fables du même auteur

Le Rat qui s’est retiré du monde
Les Levantins en leur légendeDisent qu’un certain Rat, las des soins d’ici-bas,Dans un fromage de HollandeSe retira loin du tracas.La solitude était profonde,S’étendant partout à la ronde.Notre ermite nouveau subsistait là-dedans.Il…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Les deux Aventuriers et le Talisman
Aucun chemin de fleurs ne conduit à la gloire.Je n’en veux pour témoin qu’Hercule et ses travaux :Ce dieu n’a guère de rivaux :J’en vois peu dans la fable, encore moins dans l’histoire.En voici pourtant un, que de vieux talismansFirent…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
L’Âne et le petit Chien
Ne forçons point notre talent,Nous ne ferions rien avec grâce :Jamais un lourdaud, quoi qu’il fasse,Ne saurait passer pour galant.Peu de gens, que le ciel chérit et gratifie,Ont le don d’agréer infus avec la vie.C’est un point qu’il leur…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Daphnis et Alcimadure
Aimable fille d’une mèreÀ qui seule aujourd’hui mille coeurs font la cour,Sans ceux que l’amitié rend soigneux de vous plaire,Et quelques-uns encore que vous garde l’amour ;Je ne puis qu’en cette préfaceJe ne partage entre elle et vousUn…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Les deux Chiens et l’Âne mort
Les vertus devraient être soeurs,Ainsi que les vices sont frères.Dès que l’un de ceux-ci s’empare de nos coeurs,Tous viennent à la file ; il ne s’en manque guères :J’entends de ceux qui, n’étant pas contraires,Peuvent loger sous même…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Plus de Fables