La Mort et le Bûcheron

Les fables de La Fontaine
Partager sur Facebook

Un pauvre Bûcheron tout couvert de ramée,
Sous le faix du fagot aussi bien que des ans
Gémissant et courbé marchait à pas pesants,
Et tâchait de gagner sa chaumine enfumée.
Enfin, n'en pouvant plus d'effort et de douleur,
Il met bas son fagot, il songe à son malheur.
Quel plaisir a-t-il eu depuis qu'il est au monde ?
En est-il un plus pauvre en la machine ronde ?
Point de pain quelquefois, et jamais de repos.
Sa femme, ses enfants, les soldats, les impôts,
Le créancier, et la corvée
Lui font d'un malheureux la peinture achevée.
Il appelle la mort, elle vient sans tarder,
Lui demande ce qu'il faut faire
C'est, dit-il, afin de m'aider
À recharger ce bois ; tu ne tarderas guère.
Le trépas vient tout guérir ;
Mais ne bougeons d'où nous sommes.
Plutôt souffrir que mourir,
C'est la devise des hommes.

Fable suivante

Autres fables du même auteur

Les deux Coqs
Deux Coqs vivaient en paix : une Poule survint,Et voilà la guerre allumée.Amour, tu perdis Troie ; et c’est de toi que vintCette querelle enveniméeOù du sang des Dieux même on vit le Xanthe teint !Longtemps entre nos Coqs le combat se…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Le Coche et la Mouche
Dans un chemin montant, sablonneux, malaisé,Et de tous les côtés au Soleil exposé,Six forts chevaux tiraient un Coche.Femmes, Moine, vieillards, tout était descendu.L’attelage suait , soufflait , était rendu.Une Mouche survient, et des…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
L’Avare qui a perdu son trésor
L’usage seulement fait la possession.Je demande à ces gens de qui la passionEst d’entasser toujours, mettre somme sur somme,Quel avantage ils ont que n’ait pas un autre homme.Diogène là-bas est aussi riche qu’eux,Et l’avare ici-haut comme…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
L’Âne portant des reliques
Un Baudet, chargé de reliques,S’imagina qu’on l’adorait :Dans ce penser il se carrait,Recevant comme siens l’encens et les cantiques.Quelqu’un vit l’erreur, et lui dit :« Maître Baudet, ôtez-vous de l’espritUne vanité si folle.Ce n’est…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
L’Âne et ses Maîtres
L’Âne d’un jardinier se plaignait au DestinDe ce qu’on le faisait lever devant l’aurore.« Les coqs, lui disait-il, ont beau chanter matin ;Je suis plus matineux encore.Et pourquoi ? pour porter des herbes au marché.Belle nécessité…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Plus de Fables