La Tête et la Queue du Serpent

Les fables de La Fontaine
Partager sur Facebook

Le Serpent a deux parties
Du genre humain ennemies,
Tête et Queue ; et toutes deux
Ont acquis un nom fameux
Auprès des Parques cruelles :
Si bien qu’autrefois entre elles
Il survint de grands débats
Pour le pas.
La Tête avait toujours marché devant la Queue.
La Queue au Ciel se plaignit,
Et lui dit :
« Je fais mainte et mainte lieue,
Comme il plaît à celle-ci :
Croit-elle que toujours j’en veuille user ainsi ?
Je suis son humble servante.
On m’a faite, Dieu merci,
Sa sœur et non sa suivante.
Toutes deux de même sang,
Traitez-nous de même sorte
Aussi bien qu’elle je porte
Un poison prompt et puissant.
Enfin, voilà ma requête :
C’est à vous de commander
Qu’on me laisse précéder
À mon tour ma sœur la Tête.
Je la conduirai si bien,
Qu’on ne se plaindra de rien. »
Le Ciel eut pour ses voeux une bonté cruelle.
Souvent sa complaisance a de méchants effets.
Il devrait être sourd aux aveugles souhaits.
Il ne le fut pas lors ; et la guide nouvelle,
Qui ne voyait, au grand jour,
Pas plus clair que dans un four,
Donnait tantôt contre un marbre,
Contre un passant, contre un arbre :
Droit aux ondes du Styx elle mena sa sœur.
Malheureux les États tombés dans son erreur !

Fable suivante

Autres fables du même auteur

L’Huître et les Plaideurs
Un jour deux pèlerins sur le sable rencontrentUne Huître, que le flot y venait d’apporter :Ils l’avalent des yeux, du doigt ils se la montrent ;À l’égard de la dent il fallut contester.L’un se baissait déjà pour amasser la proie ;L’autre…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Le Coq et le Renard
Sur la branche d’un arbre était en sentinelleUn vieux Coq adroit et matois.Frère, dit un Renard adoucissant sa voix,Nous ne sommes plus en querelle :Paix générale à cette fois.Je viens te l’annoncer ; descends que je t’embrasse.Ne me…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Le Torrent et la Rivière
Avec grand bruit et grand fracasUn torrent tombait des montagnes :Tout fuyait devant lui ; l’horreur suivait ses pas ;Il faisait trembler les campagnes.Nul voyageur n’osait passerUne barrière si puissante ;Un seul vit des voleurs ; et se…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
L’Homme entre deux âges et ses deux Maîtresses
Un homme de moyen âge,Et tirant sur le grison,Jugea qu’il était saisonDe songer au mariage.Il avait du contant.Et partantDe quoi choisir. Toutes voulaient lui plaire ;En quoi notre amoureux ne se pressait pas tant.Bien adresser n’est…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
L’Ivrogne et sa Femme
Chacun a son défaut où toujours il revient :Honte ni peur n’y remédie.Sur ce propos, d’un conte il me souvient :Je ne dis rien que je n’appuieDe quelque exemple. Un suppôt de BacchusAltérait sa santé, son esprit et sa bourse.Telles gens…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Plus de Fables