Le Lièvre et la Tortue

Les fables de La Fontaine
Partager sur Facebook

Rien ne sert de courir ; il faut partir à point.
Le Lièvre et la Tortue en sont un témoignage.
Gageons, dit celle-ci, que vous n’atteindrez point
Si tôt que moi ce but. Si tôt ? Êtes-vous sage ?
Repartit l’animal léger.
Ma commère il vous faut purger
Avec quatre grains d’ellébore.
Sage ou non, je parie encore.
Ainsi fut fait : et de tous deux
On mit près du but les enjeux :
Savoir quoi, ce n’est pas l’affaire,
Ni de quel juge l’on convint.
Notre Lièvre n’avait que quatre pas à faire ;
J’entends de ceux qu’il fait lorsque prêt d’être atteint,
Il s’éloigne des chiens, les renvoie aux Calendes,
Et leur fait arpenter les Landes.
Ayant, dis-je, du temps de reste pour brouter,
Pour dormir, et pour écouter
D’où vient le vent ; il laisse la Tortue
Aller son train de Sénateur.
Elle part, elle s’évertue ;
Elle se hâte avec lenteur.
Lui cependant méprise une telle victoire,
Tient la gageure à peu de gloire ;
Croit qu’il y va de son honneur
De partir tard. Il broute, il se repose,
Il s’amuse à toute autre chose
Qu’à la gageure. A la fin quand il vit
Que l’autre touchait presque au bout de la carrière ;
Il partit comme un trait ; mais les élans qu’il fit
Furent vains : la Tortue arriva la première.
Hé bien, lui cria-t-elle, avais-je pas raison ?
De quoi vous sert votre vitesse ?
Moi, l’emporter ! et que serait-ce
Si vous portiez une maison ?

Fable suivante

Autres fables du même auteur

Les Poissons et le Berger qui joue de la flûte
Tircis, qui pour la seule AnnetteFaisait résonner les accordsD’une voix et d’une musetteCapables de toucher les morts,Chantait un jour le long des bordsD’une onde arrosant des prairies,Dont Zéphyr habitait les campagnes…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Le Loup et la Cigogne
Les Loups mangent gloutonnement.Un Loup donc étant de frairie,Se pressa, dit-on, tellement,Qu’il en pensa perdre la vie.Un os lui demeura bien avant au gosier.De bonheur pour ce Loup, qui ne pouvait crier,Prés de là passe une…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Le Corbeau voulant imiter l’Aigle
L'Oiseau de Jupiter enlevant un mouton,Un Corbeau témoin de l'affaire,Et plus faible de reins, mais non pas moins glouton,En voulut sur l'heure autant faire.Il tourne à l'entour du troupeau,Marque entre cent Moutons le plus gras, le plus…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Le Renard et les Raisins
Certain Renard gascon, d’autres disent normand,Mourant presque de faim, vit au haut d’une treilleDes raisins mûrs apparemment,Et couverts d’une peau vermeille.Le galant en eût fait volontiers un repas ;Mais comme il n’y pouvait atteindre…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Le Loup et l’Agneau
La raison du plus fort est toujours la meilleure.Nous l’allons montrer tout à l’heure.Un Agneau se désaltéraitDans le courant d’une onde pure.Un Loup survient à jeun qui cherchait aventure,Et que la faim en ces lieux attirait.Qui te rend…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Plus de Fables