Le Lièvre et la Tortue

Les fables de La Fontaine
Partager sur Facebook

Rien ne sert de courir ; il faut partir à point.
Le Lièvre et la Tortue en sont un témoignage.
Gageons, dit celle-ci, que vous n’atteindrez point
Si tôt que moi ce but. Si tôt ? Êtes-vous sage ?
Repartit l’animal léger.
Ma commère il vous faut purger
Avec quatre grains d’ellébore.
Sage ou non, je parie encore.
Ainsi fut fait : et de tous deux
On mit près du but les enjeux :
Savoir quoi, ce n’est pas l’affaire,
Ni de quel juge l’on convint.
Notre Lièvre n’avait que quatre pas à faire ;
J’entends de ceux qu’il fait lorsque prêt d’être atteint,
Il s’éloigne des chiens, les renvoie aux Calendes,
Et leur fait arpenter les Landes.
Ayant, dis-je, du temps de reste pour brouter,
Pour dormir, et pour écouter
D’où vient le vent ; il laisse la Tortue
Aller son train de Sénateur.
Elle part, elle s’évertue ;
Elle se hâte avec lenteur.
Lui cependant méprise une telle victoire,
Tient la gageure à peu de gloire ;
Croit qu’il y va de son honneur
De partir tard. Il broute, il se repose,
Il s’amuse à toute autre chose
Qu’à la gageure. A la fin quand il vit
Que l’autre touchait presque au bout de la carrière ;
Il partit comme un trait ; mais les élans qu’il fit
Furent vains : la Tortue arriva la première.
Hé bien, lui cria-t-elle, avais-je pas raison ?
De quoi vous sert votre vitesse ?
Moi, l’emporter ! et que serait-ce
Si vous portiez une maison ?

Fable suivante

Autres fables du même auteur

L’Âne chargé d’éponges et l’Âne chargé de sel
Un Ânier, son Sceptre à la main,Menait en Empereur RomainDeux Coursiers à longues oreilles.L’un d’éponges chargé marchait comme un Courrier ;Et l’autre se faisant prierPortait, comme on dit, les bouteilles.Sa charge était de sel. Nos…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Le Singe et le Dauphin
C’était chez les Grecs un usageQue sur la mer tous voyageursMenaient avec eux en voyageSinges et chiens de bateleurs.Un navire en cet équipageNon loin d’Athènes fit naufrage,Sans les dauphins tout eût péri.Cet animal est fort amiDe…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Le Torrent et la Rivière
Avec grand bruit et grand fracasUn torrent tombait des montagnes :Tout fuyait devant lui ; l’horreur suivait ses pas ;Il faisait trembler les campagnes.Nul voyageur n’osait passerUne barrière si puissante ;Un seul vit des voleurs ; et se…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Tribut envoyé par les animaux à Alexandre
Une fable avait cours parmi l’antiquité,Et la raison ne m’en est pas connue.Que le lecteur en tire une moralité.Voici la fable toute nue :La Renommée ayant dit en cent lieuxQu’un fils de Jupiter, un certain Alexandre,Ne voulant rien…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Le Loup devenu berger
Un Loup qui commençait d’avoir petite partAux Brebis de son voisinage,Crut qu’il fallait s’aider de la peau du Renard,Et faire un nouveau personnage.Il s’habille en Berger, endosse un hoqueton,Fait sa houlette d’un bâton ;Sans oublier la…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Plus de Fables