Le Vieillard et l’Âne

Les fables de La Fontaine
Partager sur Facebook

Un Vieillard sur son Âne aperçut en passant
Un pré plein d’herbe et fleurissant :
Il y lâche sa bête, et le grison se rue
Au travers de l’herbe menue,
Se vautrant, grattant, et frottant,
Gambadant, chantant, et broutant,
Et faisant mainte place nette.
L’ennemi vient sur l’entrefaite :
« Fuyons, dit alors le Vieillard.
– Pourquoi ? répondit le paillard ;
Me fera-t-on porter double bât, double charge ?
– Non pas ? dit le Vieillard, qui prit d’abord le large.
– Et que m’importe donc, dit l’Âne, à qui je sois ?
Sauvez-vous, et me laissez paître.
Notre ennemi, c’est notre maître :
Je vous le dis en bon français. »

Fable suivante

Autres fables du même auteur

Pour Monseigneur le Duc du Maine
Jupiter eut un fils qui se sentant du lieuDont il tirait son origineAvait l’âme toute divine.L’enfance n’aime rien : celle du jeune DieuFaisait sa principale affaireDes doux soins d’aimer et de plaire.En lui l’amour et la…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Les Poissons et le Berger qui joue de la flûte
Tircis, qui pour la seule AnnetteFaisait résonner les accordsD’une voix et d’une musetteCapables de toucher les morts,Chantait un jour le long des bordsD’une onde arrosant des prairies,Dont Zéphyr habitait les campagnes…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
L’Homme et la Puce
Par des voeux importuns nous fatiguons les Dieux,Souvent pour des sujets même indignes des hommes.Il semble que le Ciel sur tous tant que nous sommesSoit obligé d’avoir incessamment les yeux,Et que le plus petit de la race mortelle,À…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
L’Ivrogne et sa Femme
Chacun a son défaut où toujours il revient :Honte ni peur n’y remédie.Sur ce propos, d’un conte il me souvient :Je ne dis rien que je n’appuieDe quelque exemple. Un suppôt de BacchusAltérait sa santé, son esprit et sa bourse.Telles gens…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
L’Âne et le Chien
Il se faut entraider, c’est la loi de nature.L’Âne un jour pourtant s’en moqua :Et ne sais comme il y manqua ;Car il est bonne créature.Il allait par pays, accompagné du Chien,Gravement, sans songer à rien ;Tous deux suivis d’un commun…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Plus de Fables