Jupiter et le Métayer

Les fables de La Fontaine
Partager sur Facebook

Jupiter eut jadis une ferme à donner.
Mercure en fit l’annonce, et gens se présentèrent,
Firent des offres, écoutèrent :
Ce ne fut pas sans bien tourner ;
L’un alléguait que l’héritage
Était frayant et rude, et l’autre un autre si.
Pendant qu’ils marchandaient ainsi,
Un d’eux, le plus hardi, mais non pas le plus sage,
Promit d’en rendre tant, pourvu que Jupiter
Le laissât disposer de l’air,
Lui donnât saison à sa guise,
Qu’il eût du chaud, du froid, du beau temps, de la bise,
Enfin du sec et du mouillé,
Aussitôt qu’il aurait bâillé.
Jupiter y consent. Contrat passé, notre homme
Tranche du roi des airs, pleut, vente, et fait en somme
Un climat pour lui seul : ses plus proches voisins
Ne s’en sentaient non plus que les Américains.
Ce fut leur avantage ; ils eurent bonne année,
Pleine moisson, pleine vinée.
Monsieur le receveur fut très mal partagé.
L’an suivant, voilà tout changé :
Il ajuste d’une autre sorte
La température des cieux.
Son champ ne s’en trouve pas mieux ;
Celui de ses voisins fructifie et rapporte.
Que fait-il ? Il recourt au monarque des Dieux.
Il confesse son imprudence.
Jupiter en usa comme un maître fort doux.
Concluons que la Providence
Sait ce qu’il nous faut mieux que nous.

Fable suivante

Autres fables du même auteur

Le Cochet, le Chat et le Souriceau
Un Souriceau tout jeune, et qui n’avait rien vu,Fut presque pris au dépourvu.Voici comme il conta l’aventure à sa mère :« J’avais franchi les monts qui bornent cet État,Et trottais comme un jeune RatQui cherche à se donner…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Les Compagnons d’Ulysse
À Monseigneur Le Duc de BourgognePrince, l’unique objet du soin des Immortels,Souffrez que mon encens parfume vos Autels.Je vous offre un peu tard ces présents de ma Muse ;Les ans et les travaux me serviront d’excuse :Mon esprit diminue,…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Le Loup et le Chien maigre
Autrefois Carpillon fretinEut beau prêcher, il eut beau dire,On le mit dans la poêle à frire.Je fis voir que lâcher ce qu’on a dans la main,Sous espoir de grosse aventure,Est imprudence toute pure.Le pêcheur eut raison ; Carpillon n’eut…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Le Jardinier et son Seigneur
Un amateur du jardinage,Demi-bourgeois, demi-manant,Possédait en certain villageUn jardin assez propre, et le clos attenant.Il avait de plant vif fermé cette étendue.Là croissait à plaisir l’oseille et la laitue,De quoi faire à Margot…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Les Vautours et les Pigeons
Mars autrefois mit tout l’air en émeute.Certain sujet fit naître la disputeChez les oiseaux ; non ceux que le PrintempsMène à sa Cour, et qui, sous la feuillée,Par leur exemple et leurs sons éclatantsFont que Vénus est en nous réveillée…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Plus de Fables