Le Loup et l’Agneau

Les fables de La Fontaine
Partager sur Facebook

La raison du plus fort est toujours la meilleure.
Nous l’allons montrer tout à l’heure.
Un Agneau se désaltérait
Dans le courant d’une onde pure.
Un Loup survient à jeun qui cherchait aventure,
Et que la faim en ces lieux attirait.
Qui te rend si hardi de troubler mon breuvage ?
Dit cet animal plein de rage :
Tu seras châtié de ta témérité.
Sire, répond l’Agneau, que votre Majesté
Ne se mette pas en colère ;
Mais plutôt qu’elle considère
Que je me vas désaltérant
Dans le courant,
Plus de vingt pas au-dessous d’elle ;
Et que par conséquent en aucune façon
Je ne puis troubler sa boisson.
Tu la troubles, reprit cette bête cruelle,
Et je sais que de moi tu médis l’an passé.
Comment l’aurais-je fait si je n’étais pas né ?
Reprit l’Agneau, je tète encor ma mère,
Si ce n’est toi, c’est donc ton frère :
Je n’en ai point. C’est donc quelqu’un des tiens :
Car vous ne m’épargnez guère,
Vous, vos bergers, et vos chiens.
On me l’a dit : il faut que je me venge.
Là-dessus au fond des forêts
Le Loup l’emporte, et puis le mange,
Sans autre forme de procès.

Fable suivante

Autres fables du même auteur

Les Membres et l’Estomac
Je devais par la royauté Avoir commencé mon ouvrage. À la voir d’un certain côté, Messer Gaster en est l’image ;S’il a quelque besoin, tout le corps s’en ressent,De travailler pour lui les membres se lassant.Chacun d’eux résolut de vivre…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Le Lièvre et les Grenouilles
Un Lièvre en son gîte songeait,(Car que faire en un gîte, à moins que l’on ne songe ?)Dans un profond ennui ce Lièvre se plongeait :Cet animal est triste, et la crainte le ronge.Les gens de naturel peureuxSont, disait-il, bien…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Le Singe
Il est un Singe dans ParisÀ qui l’on avait donné femme :Singe en effet d’aucuns maris,Il la battait. La pauvre dameEn a tant soupiré, qu’enfin elle n’est plus.Leur fils se plaint d’étrange sorte,Il éclate en cris superflus :Le père en…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Le Meunier, son Fils et l’Âne
L’Invention des Arts étant un droit d’aînesse,Nous devons l’Apologue à l’ancienne Grèce.Mais ce champ ne se peut tellement moissonner,Que les derniers venus n’y trouvent à glaner.La feinte est un pays plein de terres désertes.Tous les…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
L’Aigle et la Pie
L’Aigle, reine des airs, avec Margot la pie,Différentes d’humeur, de langage, et d’espritEt d’habit,Traversaient un bout de prairie.Le hasard les assemble en un coin détourné.L’Agasse eut peur, mais l’Aigle, ayant fort bien dîné,La…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Plus de Fables