Le Loup et l’Agneau

Les fables de La Fontaine
Partager sur Facebook

La raison du plus fort est toujours la meilleure.
Nous l’allons montrer tout à l’heure.
Un Agneau se désaltérait
Dans le courant d’une onde pure.
Un Loup survient à jeun qui cherchait aventure,
Et que la faim en ces lieux attirait.
Qui te rend si hardi de troubler mon breuvage ?
Dit cet animal plein de rage :
Tu seras châtié de ta témérité.
Sire, répond l’Agneau, que votre Majesté
Ne se mette pas en colère ;
Mais plutôt qu’elle considère
Que je me vas désaltérant
Dans le courant,
Plus de vingt pas au-dessous d’elle ;
Et que par conséquent en aucune façon
Je ne puis troubler sa boisson.
Tu la troubles, reprit cette bête cruelle,
Et je sais que de moi tu médis l’an passé.
Comment l’aurais-je fait si je n’étais pas né ?
Reprit l’Agneau, je tète encor ma mère,
Si ce n’est toi, c’est donc ton frère :
Je n’en ai point. C’est donc quelqu’un des tiens :
Car vous ne m’épargnez guère,
Vous, vos bergers, et vos chiens.
On me l’a dit : il faut que je me venge.
Là-dessus au fond des forêts
Le Loup l’emporte, et puis le mange,
Sans autre forme de procès.

Fable suivante

Autres fables du même auteur

Le Coq et le Renard
Sur la branche d’un arbre était en sentinelleUn vieux Coq adroit et matois.Frère, dit un Renard adoucissant sa voix,Nous ne sommes plus en querelle :Paix générale à cette fois.Je viens te l’annoncer ; descends que je t’embrasse.Ne me…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Le Renard anglais
Le bon coeur est chez vous compagnon du bon sensAvec cent qualités trop longues à déduire,Une noblesse d’âme, un talent pour conduireEt les affaires et les gens,Une humeur franche et libre, et le don d’être amieMalgré Jupiter même et les…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Le Renard ayant la queue coupée
Un vieux Renard, mais des plus fins,Grand croqueur de poulets, grand preneur de lapins,Sentant son renard d’une lieue,Fut enfin au piège attrapé.Par grand hasard en étant échappé,Non pas franc, car pour gage il y laissa sa queue…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Le Lièvre et la Tortue
Rien ne sert de courir ; il faut partir à point.Le Lièvre et la Tortue en sont un témoignage.Gageons, dit celle-ci, que vous n’atteindrez pointSi tôt que moi ce but. Si tôt ? Êtes-vous sage ?Repartit l’animal léger.Ma commère il vous faut…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
L’Ours et les deux Compagnons
Deux compagnons pressés d’argent,À leur voisin fourreur vendirentLa peau d’un Ours encore vivant,Mais qu’ils tueraient bientôt ; du moins à ce qu’ils dirent.C’était le roi des Ours au compte de ces gens.Le marchand à sa peau devait faire…
Fable :: Jean de la Fontaine
Partager sur Facebook
Plus de Fables